Perspectives 2020

Nouvelle organisation territoriale et parité
dans les intercommunalités

Une enquête
Elles aussi a mené  en 2015 une enquête  nationale sur la place des femmes dans les conseils communautaires  : nombre, position, responsabilités des conseillères . Les EPCI, lieux de plus en plus importants du pouvoir local et d’organisation de la vie quotidienne, sont aussi les dernières assemblées locales où la loi sur la parité étant peu contraignante, la part des femmes dans les conseils communautaires et à fortiori les exécutifs est très en retard par rapport aux régions ou aux villes de même importance.

Notre étude servira de repère  dans le mouvement en cours de réduction du nombre d’intercommunalités : les deux-tiers d’entre elles sont concernées par un changement, avec pour conséquence moins de conseillères et de conseillers par commune.


Un colloque avec pour objectifs:

  • Présenter le bilan de notre enquête exhaustive
  • Explorer des solutions autour d’un débat réunissant  un expert, une sénatrice-présidente d’intercommunalité et une députée de la commission des lois.

Dans la nouvelle organisation territoriale, que deviendront les femmes, déjà si peu présentes aux commandes ? Les intercommunalités élues en 2020 seront-elles enfin paritaires dans leurs conseils et leurs exécutifs ?

Une mobilisation en deux phases

  • Pour les nouvelles intercommunalités mises en place au 1er janvier 2017, appel aux maires des communes concernées à proposer des listes paritaires lors de la réélection des conseiller.ère.s communautaires, et à promouvoir des femmes aux postes de présidente et vice-présidente lors de l'élection de l'exécutif des nouvelles intercommunalités.
  • Obtenir pour les élections de 2020 des assemblées et exécutifs paritaires : conférences-débats dans les régions, interpellation des parlementaires.....

Invitation et programme

Présentation du colloque

Synthèse de l’étude

Rapport de l’enquête

Presse

Quelques photos

Calendrier de la mobilisation